slam'plaît bien

Le slam c'est d'abord et avant tout du partage et de la convivialité ... un petit forum dans le style d'un atelier à domicile où l'on pourra tous trouver une place !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le SLAM : Toute une histoire ... quelques règles et du partage !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mademoiz'ailes Nuage
Admin
avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 02/02/2011
Age : 26
Localisation : Reims

MessageSujet: Le SLAM : Toute une histoire ... quelques règles et du partage !   Jeu 3 Fév - 22:44

Le slam c'est quoi ?


Slam : nom masculin ( de l'anglais to slam , claquer ). Poésie orale , déclamée dans un lieu public , sur un rythme scandé.

Chelem ou schelem : nom masculin ( altération de l'anglais slam , écrasement). Une claque. Un chelem

Claque parce qu'entendre ou écouter du slam, c'est ressentir un impact intérieur, et chelem parce que c'est à l'origine un tournoi de poésie.


Chicago , 1987 au Green Mill : Naissance du Slam par MARC SMITH !

C'est qui ce MARC SMITH ?


A la base de l'histoire ce grand monsieur c'est un ouvrier du bâtiment le jour et un écrivain la nuit.
Le slam a son histoire dit-on mais franchement tout le monde remet ça a sa sauce voici ma version ...

THE FATHER qui a eut cette idée de génie , c'est d'abord un amoureux des mots et aussi un dragueur " oui c'est ma version "
Il a voulut plaire à une gonzesse qui aimer la poésie, mais la poésie pour lui c'était barbant, il y avait un goût de ringard, de vieux, alors il c'est lancer un défi de plus, faire le show , faire vivre ses mots , capter le public et repartir sous des applaudissement et non avec des claquements de doigt ...
"Je vous confirme c'est réel "

Il met alors 1 $ sur le comptoir du tavernier pour prendre la parole haut et fort ....

Et puis ...

Et puis il réussit son coup ,alors il décide de mettre quelques règles pour que le public soit aussi important que le slameur, que tout le monde puisse avoir un temps de parole et une égalité sur scène , avec une petit truc sympa c'est
" les meilleurs poètes ne gagnent jamais".
Le tout dans un silence captif lors des textes et dans une ambiance de folie tout le reste du temps ...

Des règles, pourquoi pas !


Les règles du tournoi de poésie (Poetry Slam) instituées par Marc Smith,

-micro ouvert à tous sans aucune forme de discrimination
-3 minutes de temps de parole
-1 poème par passage sans musique ni costume ni accessoire
-un jury populaire de 5 personnes pris au hasard dans le public pour noter les performances " de 0 a 10 une note de coeur "
-une finale offrant un deuxième passage aux poètes totalisant les plus forts scores
-Et la petite règle bien de chez nous : UN TEXTE DIT = UN VERRE OFFERT cheers

Ainsi « l’idée du slam n’est pas de créer des stars, ni même de glorifier le poète, mais de servir la communauté ». (Wendell Berry)

Il y a maintenant pas mal de scène ouverte ou l'on vient dire un texte sans devoir respecter tout ça ... mais de source sur je peux vous le dire, on reste souvent dans notre cocon.

Parfois on ce risque au trois minutes et des ... le seul truc sympa de la scéne ouverte c'est qu'il n'y a pas de jury à séduire, pas de note de coeur, c'est juste un moment de partage et de convivialité.

Le voyage fut long de New York à San Francisco en passant par l'Allemagne est paf ...

La FRANCE ...


En France, on évoque dès 1995 la réunion d’un noyau dur ( Nada, Joël Baratzer, MC Clean, Pilote le Hot ) mêlant poètes, performeurs et rappeurs dans un bar de Pigalle, le Club Club ," moi je dirais ...il était temps !"

En 1998, l’exposition médiatique du film « Slam » de Marc Levin coïncide avec la découverte du mouvement dans l’hexagone et plus particulièrement dans la capitale où se créé un premier cercle d’initiés.
( film que je conseille a tous ... et le plus beau c'est de le voir en V.O)

Et la sa aurait pus être le drame : fermeture du Club Club mais non ...ce n’est plus un lieu qui unit les « activistes » mais une nouvelle forme artistique qui constitue un nouveau terrain de jeu pour partager leurs textes en public.

Le mouvement slam se développe donc en France sous la forme originelle des tournois mais également sous la forme de scène ouvertes (sans tournois).

Courant 2000, l’exposition du mouvement slam se limite principalement à Paris et à sa banlieue.
Néanmoins, prenant appui sur un tissu associatif local, le modèle parisien n’a pas eu de mal à se délocaliser rapidement à la province dans des villes
culturellement dynamiques ( Reims " chez moi avec slam tribu de gens extra ", Nantes, Lille, Rennes, Tours, Poitiers… " des gens sympa d'ailleurs que j'ai pus rencontrer" ).

2004 d’importantes rencontres slam sont organisées un peu partout en France :
Grand Slam National (Nantes et Bobigny), Slam United (Paris), Bouchazoreill’Slam (Paris), Nuit du Slam (Reims, Creil, Lyon et Dijon),Slam Fever (Rennes), Slam l’homme Géant (Lyon), Slam So What (Paris), Slam N’ Co (Nantes), Super Slam (Tours), Grand Slam de Panam (Paris), Festival Paroles(Colmar, Sélestat, Ostwald et Mulhouse), Le Mans cité Chanson (Le Mans) etc…

2006 le premier album spoken word de Gand Corps Malade, slameur plusieurs fois vainqueur des tournois Bouchazoreill’slam, porte un coup de projecteur supplémentaire au mouvement français en continuelle expansion.

On compte aujourd’hui de nombreux collectifs et associations qui dans toute la France font vivre les valeurs du Slam.

2009 se constitue La Ligue Slam de France sous l’impulsion de différentes associations françaises qui souhaitent resserrer les liens entre tous les acteurs du slam français.

" Je remercie d'ailleurs la LIGUE SLAM DE FRANCE , pour tout ce qu'elle fait et pour les sublimes rencontres que j'ai fait grâce à elle "

Ici on respectera quelques règles


comme :


Vous devez être l'auteur du slam que vous postez .
Si le slam n'est pas de vous , vous devez oblibatoirement citer l'auteur dans votre message.
Vous devez aussi mettre ente "guillemets" les vers , pharses , tournures que vous avez gentiment empreinté à une autre personne .
Vous essayerez d'écrire avec votre plus beau français, je suis la première a faire des fautes d'ailleurs vous pourrez me corriger Razz mais s'il vous plaît evitez le SMS
Restons correct , polis et courtois , pas de racisme , de vulgarité et toutes ses mauvaise choses le forum ne s'en portera que mieux !!!
Pour finir prennez du plaisir et donnez en ..

source : site de la ligue slam de france , bouquin/ Au cour du slam: grand corps malade et les nouveaux poètes "Héloïse Guay de Bellinsen" et bien sur le bouche à oreilles !

Slamicalement votre Admin. et surtout amie de plume Mademoiz'ailes Nuage


Dernière édition par Mademoiz'ailes Nuage le Lun 7 Mar - 15:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://slam.meilleurforum.com
Mademoiz'ailes Nuage
Admin
avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 02/02/2011
Age : 26
Localisation : Reims

MessageSujet: Re: Le SLAM : Toute une histoire ... quelques règles et du partage !   Mar 8 Fév - 15:28

A tout cela il faut ajouter , tout membre qui fera preuve d’agressivité envers ses camarades, ou de vulgarité dans ses commentaires sera banni du forum.

Et un super texte de loi , toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite sans le consentement de l’auteur ou des ayants droit est illicite et constitue un délit de contrefaçon passible de 3 ans de prison et 300.000 euros d’amende.


Slamicalement votre Admin. et surtout amie de plume Mademoiz'ailes Nuage

_________________
Votre Admin. mais surtout amie de plume Mademoiz'Ailes Nuage

Tu connais quoi de Astres ?

Moi, je suis toujours dans la lune, et mes amis sont des anges.
Je vis sur mon nuage et tant mieux si ça vous dérange !
Je fais même de l'ombre au soleil et si parfois je disparrais,
C'est pour venir dans votre sommeil embrumer vos pensées .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://slam.meilleurforum.com
oriane



Messages : 3
Date d'inscription : 08/03/2011

MessageSujet: Re: Le SLAM : Toute une histoire ... quelques règles et du partage !   Mar 8 Mar - 17:18

salut !

je lis donc ton résumé, et je le trouve très bien, une seule chose me chagrine, c'est le côté unilatéral des règles évoquées.

je pense qu'il faut parler des variantes au même titre que des règles originelles, et ainsi montrer que le slam n'est pas "fermé" et a une certaine souplesse.

exemple :

-il existe des scènes avec des thèmes, mais ce n'est jamais une obligation de les suivre, juste une suggestion ou dans le cadre d'un projet plus grand.

-les 3minutes de temps de parole sont parfois allongées à 5minutes, voire sont supprimées, dans les scènes type "slam sauvage"

-pas de costumes ni d'accessoires, mais il arrive qu'il y ait des musiciens, présents tout le long de la soirée et au service de tous les slameurs, pour lesquels ils improvisent des mélodies. cela s'appelle une "slam jam".

-le jury et la finale n'existe que dans les soirées dite "tournoi de slam" ou "poetry slam session", ce qui "s'oppose" aux scènes dites "ouverts", "micro ouvert" ou "slam open mike" (je sais que tu le cites après mais d'une façon qui accorde peut d'importance à ces scènes, alors qu'elles forment bien la moitié des scènes de francophonie)

je ne comprends pas ce que tu veux dire par "on reste souvent dans notre cocon". Que chacun reste dans son coin et fait sa popote ? C'est exactement ce que j'ai ressenti dans les quelques soirées slam tournoi que j'ai vécues, contrairement aux scènes ouvertes où tout le monde va parler à d'autres slameurs dès le quart d'heure de pause. Et pourtant, j'ai déjà participé aussi bien à un tournoi qu'à un micro ouvert, au même endroit, même type de slameurs et de public, eh bien tout le monde restait bien plus "dans son coin" à la pause je puis l'assurer. Et rien à faire, même en disant que "c'est pour rire" trop de slameurs se prennent au sérieux dans ce genre de structure. j'en ai un souvenir moyen, mais surtout moins cool que les scènes ouvertes qui sont pour moi l'avenir du slam, et mieux représentatif du projet de Smith. il a avoué lui-même souvent regretter d'avoir dû faire quelque chose de "plus compétitif" parce que les micros ouverts n'attiraient pas assez de public au début (surtout qu'aux USA les compétitions sont prises très au sérieux et fonctionnent toujours).

-texte dit = verre gratuit existe aussi en belgique et en Suisse Wink C'est assez "francophone" on va dire Razz

-on parle aussi de "slam sauvage" lorsqu'il s'effectue en rue, en espace public plein air, ou qu'il est fait via une scène nomade, où public et slameurs vont d'un point à un autre pour déclamer.

-il existe également le moment "à l'arrache", quand le MC a fini la liste de ses inscrits, et qu'ils demandent dans le public qui veut passer tout de suite.

-avant le tournoi, beaucoup de lieux font passer deux personnes à titre d'exemple avant le véritable tournoi, histoire de chauffer le public, ce sont des "slameurs tests" ou plus comiquement dit "des cobayes" ^^. car il est prouvé que le jury, et le reste du public, est beaucoup plus critique et moins généreux avec les premiers slameurs.


voilà, je mets juste ma pierre à l'édifice, je crois que c'est le but du forum geek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mademoiz'ailes Nuage
Admin
avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 02/02/2011
Age : 26
Localisation : Reims

MessageSujet: hey hey merci du plus !   Mer 9 Mar - 3:48

Yes merci beaucoup sa donne des infos en plus au gens effectivement j'avais fais du basique dirons nous mais c'est sympa de ta part d'avoir prit le temps d'expliquer tout cela ... je suis juste une amoureuse des mots qui veux partager ça alors tout style d'intervention et surtout celle qui comme toi permette d'évoluer sont les bienvenue

Par contre par chez nous on a un terme plus jolie que cobaye lol on dit poéte de calibrage pour que le jury commence a noté un peur pour du faux et poéte d'honneur juste avant parfois juste pour le fun !!!

Pour ce qui est du slam jam et du slam sauvage j'ai pas encore eut d'expérience dedans je préfére laissez des gens qui connaise le sujet en parler , c'est que je voulais pas fournir des bétises en tout cas merci beaucoup pour tout !

_________________
Votre Admin. mais surtout amie de plume Mademoiz'Ailes Nuage

Tu connais quoi de Astres ?

Moi, je suis toujours dans la lune, et mes amis sont des anges.
Je vis sur mon nuage et tant mieux si ça vous dérange !
Je fais même de l'ombre au soleil et si parfois je disparrais,
C'est pour venir dans votre sommeil embrumer vos pensées .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://slam.meilleurforum.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le SLAM : Toute une histoire ... quelques règles et du partage !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le SLAM : Toute une histoire ... quelques règles et du partage !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Thèmes de "Toute une histoire" sur la TSR
» La charte du forum : quelques règles à respecter
» Coffret Toute l'histoire du Titanic
» [El-Cheikh, Hanan ] Toute une histoire
» La planète des singes, toute l'histoire d'une saga culte ( Huginn & Muninn )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
slam'plaît bien :: Bla Bla Bla à lire ... :: Le slam c'est quoi ?-
Sauter vers: